La formation

Le vol à voile est accessible à tous, à condition de satisfaire à une visite médicale effectuée par un médecin agréé (visite médicale renouvelable tous les 24 mois, ou tous les 60 mois pour les pilotes de plus de 40 ans).

La formation est assurée par les instructeurs (Brevet d’Etat) de notre association et il faut compter en moyenne entre 10 à 20 heures de vol avec un instructeur pour pouvoir être lâché en solo (= voler seul sous la supervisation d’un instructeur).

Pour piloter il faut…

  • S’inscrire dans un club comme élève pilote (voir la page des tarifs).
  • Suivre un entraînement en vol en double commande, avec un instructeur.
  • Une autorisation parentale pour les mineurs.

Pour voler seul il faut…

  • 14 ans.
  • Un certificat d’aptitude médicale (délivré par un médecin agréé aéronautique).
  • Un carnet de vol ouvert par l’instructeur (avec autorisation de vol solo).

Pour obtenir le brevet il faut…

  • Être âgé de 16 ans révolus
  • Détenir une visite médicale de classe 2 ou de classe LAPL ; en état de validité
  • Avoir suivi un entraînement en vol comportant au moins ;
    • 15 heures d’instruction au vol, (7 heures sont effectuées sur planeur à l’exclusion du motoplaneurs) ;
    • 10 heures d’instruction au vol en double commande (3 heures sont effectuées sur planeur à l’exclusion du motoplaneurs) ;
    • 2 heures de vol en solo supervisé sur planeur ;
    • 45 lancements et atterrissages sur planeur ;
    • 1 vol sur la campagne en solo d’au moins 50 km (27 NM), ou ;
    • 1 vol sur la campagne en double commande avec FI(s), d’au moins 100 km (55 Nm).

et vous obtiendrez votre Sailplane Pilot Licence (SPL)

La fédération aide les jeunes pilotes (-25 ans) avec des bourses à l’objectif : lâché, Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA), brevet de pilote…

Une fois le brevet de pilote obtenu, vous obtiendrez au fur et à mesure de votre progression des autorisations soumises à des tests avec un instructeur pour pouvoir par exemple :

  • Voler sur la campagne en réaliser des distances de 100, 200, 600km ou plus suivant votre expérience et les conditions météorologiques du jour !
  • Emmener des passagers.
  • Utiliser un autre mode de lancement (treuil, remorqué ou autonome).
  • Faire de la voltige niveau 1 (figures “de base”) puis niveau 2 (niveau avancé).

De plus, différents brevets de performance gratifient l’évolution du pilote :

Le Brevet D (Argent)

  • Un vol d’une durée de plus de 5 heures.
  • Un gain d’altitude de plus de 1000 mètres.
  • Une distance libre de plus de 50 km.

Le Brevet E (Or)

  • Un gain d’altitude de plus de 3000 mètres.
  • Une distance libre de plus de 300 km.

Le Brevet F (Diamants)

  • Un gain d’altitude de plus de 5000 mètres.
  • Une distance à but fixé de plus de 300 km.
  • Une distance libre de plus de 500 km.